Cahier 2014-13

Titre :Closure’ triadique non intentionnelle dans les réseaux sociaux: La formation stratégique des collaborations de recherche entre inventeurs français
Résumé :Dans la plupart des études empiriques et théoriques qui cherchent à comprendre les comportements individuels conduisant à la formation de réseaux sociaux, il est avancé que si les réseaux réels sont clusterisés c’est parce que les individus valorisent la fermeture (« closure ») triadique de leurs relations (ils aiment que leurs amis soient amis entre eux). Dans ce papier, nous soutenons que le clustering peut aussi s’observer en dépit du fait que les individus n’aiment pas la redondance de leurs connexions. Nous proposons un modèle théorique de formation de nouvelles collaborations de recherche que nous estimons sur l’évolution longitudinale du réseau français de co-invention de brevets. Nous montrons que si ce réseau social est clusterisé, c'est parce qu’il est corrélé avec des métriques exogènes affectant les coûts de formation des liens directs, et non parce que les agents préfèrent, en soi, fermer des triangles. Ce résultat est obtenu grâce à la richesse de nos données qui nous permettent de contrôler pour les effets fixes des dyades ainsi que pour les divers coûts de formation des relations (la distance géographique, la spécialisation technologique, les frontières institutionnelles et leurs caractéristiques), omis dans les études précédentes.
Mot(s) clé :Formation stratégique des réseaux; Collaborations inter-individuelles; Closure; Clustering; Brevets.
Title:Unintended triadic closure in social networks: The strategic formation of research collaborations between French inventors
Abstract:Most of the empirical and theoretical literature aimed at understanding the behavioral patterns that lead to the formation of social networks argue that such networks are clustered because agents like social closure, since it facilitates cooperation enforcement, for instance, or increases match quality. We argue that, in certain circumstances, network clustering may arise for other reasons, even though agents may actually not like redundancy in connections. We propose a theoretical model of the formation of new research collaboration that we estimate on the longitudinal evolution of the French co-invention network. We show that if this type of social network is closed it is because it correlates with exogenous metrics affecting the costs of direct link formation, not because agents prefer to close triangles per se. This result is obtained thanks to the richness of our dataset, allowing us to control for dyadic fixed-effects and various costs of network formation (geographical distance, technological specialization, and institution boundaries and attributes) omitted in previous studies.
Keyword(s):Strategic network formation; Inter-individual collaborations; Closure; Clustering; Patents.
Auteur(s) :Nicolas CARAYOL, Lorenzo CASSI, Pascale ROUX
JEL Class.:D85; C23; O31, Z13

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2014)


© GREThA 1999-2019