Cahier 2013-19

Titre :A la recherche de l’insaisissable classe moyenne urbaine chinoise : une analyse exploratoire
Résumé :L’objectif de cet article est d’identifier et de caractériser la classe moyenne urbaine chinoise. Nous proposons d’améliorer la description de cette classe moyenne en combinant une approche économique (basée sur le revenu) et une approche sociologique (basée sur l’emploi et l’éducation). Les investigations mises en œuvre sont basées sur les données de l’enquête China Health and Nutrition Survey pour l’année 2009. Dans un premier temps, la classe moyenne est définie comme l’ensemble des ménages dont le revenu annuel par tête est compris entre 10 000 yuans et le 95ème percentile de la distribution du revenu. Sur cette base, environ 50% des ménages urbains sont considérés comme appartenant à la classe moyenne urbaine chinoise. Dans un second temps, nous utilisons les informations sur l’emploi et l’éducation pour caractériser l’hétérogénéité de cette catégorie sociale intermédiaire. En utilisant une méthode de classification, nous identifions quatre groupes au sein de la classe moyenne chinoise : (i) une classe moyenne de retraités et d’inactifs ; (ii) l’« ancienne » classe moyenne composée de travailleurs indépendants ; (iii) la classe moyenne inférieure composée d’ouvriers qualifiés et non qualifiés et (iv) la « nouvelle » classe moyenne composée de salariés hautement qualifiés du secteur public. Nous montrons également que ces différents groups présentent de réelles spécificités concernant le logement ou les biens d’équipement.
Mot(s) clé :stratification sociale, distribution du revenu, classe moyenne, Chine, méthodes de classification
Title:In search of the elusive Chinese urban middle class: An exploratory analysis
Abstract:This paper aims to identify and characterize the Chinese urban middle class. We propose to improve the description of the middle class using an innovative approach combining an economic approach (based on income) and a sociological approach (based on education and occupation). The empirical investigations conducted as part of this research are based on the China Health and Nutrition Survey (2009). First, we define the middle income class as households with an annual per capita income between 10,000 yuan and the 95th percentile. On this basis, approximately fifty percent of urban households may be said to belong to the middle class. Second, we use information on employment and education to characterize the heterogeneity of the middle income class. Using clustering methods, we identify four groups: (i) the elderly and the inactive middle class, mainly composed of pensioners; (ii) the old middle class, composed of self-employed workers; (iii) the marginal middle class, composed of skilled and unskilled workers; and (iv) the new middle class, composed of highly educated wage earners in the public sector. We show that the different groups have distinctive features based on variables such as housing and household appliances and equipment.
Keyword(s):social stratification, income distribution, middle class, urban China, clustering methods.
Auteur(s) :Céline BONNEFOND, Matthieu CLEMENT, François COMBARNOUS
JEL Class.:O53, P25, P36, Z13

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2013)


© GREThA 1999-2017