Cahier 2013-13

Titre :Signaux et propriété des brevets académiques
Résumé :Bien que dans plupart des pays les professeurs d’université soient légalement obligés de divulguer leurs inventions au bureau de transfert de technologie de leur université, ce dernier n’a le plus souvent pas de pouvoir réel permettant de faire respecter cette règle. Nous introduisons ici un modèle qui endogénéise la décision d’une professeure d’une forme de transfert pour son idée. Si elle ne divulgue pas l’idée au bureau de transfert de technologie, elle doit faire face seule, à la fois à la difficulté de trouver un bon appariement pour sa technologie et à l’information incomplète de l’entreprise sur la qualité de son idée. Elle peut cependant, signaler cette qualité à l’entreprise sélectionnée à un coût qui est décroissant avec la qualité. Nous trouvons quatre types d’équilibre en stratégies pures de ce jeu de signaux. En les prenant tous en considération, le modèle prédit que la prise de propriété intellectuelle par l’entreprise des brevets académiques est associée avec une qualité plus importante du brevet, une plus forte expérience du professeur dans le transfert et une expérience plus faible du bureau de transfert de technologie. Nous estimons le modèle et confirmons ses prédictions sur un échantillon original de 1,260 paires brevet-professeur construit sur données du Royaume Uni. Une attention particulière est portée à la possibilité de plusieurs formes de causalité inverse par laquelle le type de propriétaire du brevet pourrait affecter la qualité du brevet.
Mot(s) clé :Jeux de signaux, brevets académiques, transfert de technologie
Title:Signaling and the Ownership of Academic Patents
Abstract:Although in most countries, professors are legally obligated to disclose their inventions to their university's technology transfer office, the latter often does not have the real authority to enforce this rule. We here introduce a model that endogenizes a professor's decision of a form of transfer for her idea. If she does not disclose the idea to the transfer office, she still faces, on her own, both the difficulty of identifying a good match for her technology with a company and the incomplete information of the company on the quality of her idea. She can, however, signal that quality to the company at some cost which is decreasing with quality. We find four types of pure strategy equilibria of this signaling game. Taking these four types of equilibria into account, the model predicts that the company ownership of academic patents are associated with higher patent quality, greater inventor experience in technology transfer, and lower technology transfer office experience. We estimate the model and confirm its predictions on an original sample of 1,260 patent-professor pairs built on UK data. Specific attention is paid to the control of various forms of potential reverse causality of the type of patent applicant on patent quality.
Keyword(s):signaling game, academic patents, technology transfer.
Auteur(s) :Nicolas CARAYOL, Valerio STERZI
JEL Class.:O31, O34

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2013)


© GREThA 1999-2017