Cahier 2012-20

Titre :Modélisation de l’Apprentissage Social dans un Modèle Macroéconomique Nouveau Keynésien à Base d’Agents
Résumé :Nous proposons un modèle à base d’agents (ABM) inspiré par le modèle canonique d’équilibre général des Nouveaux Keynésiens (NMK, Woodford 2003). Nous analysons les dynamiques des variables agrégées générées par un processus d’apprentissage social des agents (ménages et firmes). L’offre de travail des ménages et leur demande de biens de consommation, ainsi que la demande de travail des firmes et les salaires qu’elles offrent, évoluent selon une logique d’imitation et d’expérimentations aléatoires suivies par ces agents. Nous étudions dans ce cadre les propriétés agrégées de l’économie et la capacité de ces mêmes agents qui sont engagés dans un processus d’apprentissage à se coordonner sur l’équilibre statique (optimal) du NMK. Notre approche est clairement différente de celle retenue par la littérature existante sur l’apprentissage dans le NMK (à la Evans et Honkapohja), car l’apprentissage est directement intégré dans le comportement des agents individuels. Cette approche originale ouvre de nouvelles perspectives concernant le NMK, et permet d’analyser de nouvelles questions sur des problèmes de coordination qui peuvent être engendrés par l’apprentissage social. Premièrement, notre analyse computationnelle (simulations de type Monte Carlo) montre que l’apprentissage social ne permet pas aux agents d’apprécier correctement les interdépendances entre les marchés à cause de l’émergence de problèmes de coordination qui se traduisent par une offre de travail insuffisante et par des dynamiques dépressives. Deuxièmement, nous mettons en évidence que ces propriétés générales de l’apprentissage social se produisent dans un contexte de (dés)équilibre général, et nous montrons que leur neutralisation, au moins sur un côté des marchés, est susceptible d’améliorer significativement les performances de l’économie. Nos résultats soulignent l’importance de modéliser dans des ABM macroéconomiques les mécanismes d’apprentissage avec précaution.
Mot(s) clé :Modèles économiques de simulation informatique, Modèles à Base d’Agents, Apprentissage Social, Nouveau modèle Keynésien, Equilibre Général, Problèmes de Coordination
Title:Modelling Social Learning in an Agent-Based New Keynesian Macroeconomic Model
Abstract:We propose an agent-based macroeconomic model (ABM) inspired by the New Keynesian general equilibrium model (NKM, Woodford 2003). We analyse the aggregate economic dynamics resulting from social learning of agents (households and firms). Households’ labour supply and consumption demand, as well as firms' labour demand and wage offers evolve through imitation and random experimenting by the agents. We study, in this setting, the aggregate properties of the economy and the ability of those learning agents to coordinate on the intra-temporal equilibrium of the original model. Our approach is quite different from the existing learning literature in the NKM (à la Evans & Honkapohja, that mainly focuses on learning for testing local stability of equilibria), since learning is directly embedded in the behaviour of the individual agents. This original approach opens new perspectives about the NKM, and allows us to ask new questions about the coordination problems that can result from social learning. First, our computational analysis (Monte Carlo simulations) shows that social learning does not allow the agents to correctly learn about the interdependence between markets, because of the emergence of coordination problems that result in insufficient labour supply and depressive dynamics. Second, we shed light on the general properties of social learning that are behind these results in a general (dis)equilibrium setting, and prove that their neutralisation, at least on the one side of the markets, can significantly improve the performance of the economy. Our results point to the importance of carefully modelling learning mechanisms within macroeconomic ABMs.
Keyword(s):Computational Economics, Agent-Based Modelling, Social Learning, New Keynesian Model, General Equilibrium, Coordination Problems
Auteur(s) :Isabelle SALLE (GREThA, CNRS, UMR 5113), Martin ZUMPE (GREThA, CNRS, UMR 5113), Murat YILDIZOGLU (GREThA, CNRS, UMR 5113), Marc-Alexandre SENEGAS (GREThA, CNRS, UMR 5113)
JEL Class.:C63, D11, D21, D51, D83, E21, E32

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2012)


© GREThA 1999-2017