Cahier 2012-03

Titre :Comment l'aversion au risque économique favorise la biodiversité ?
Résumé :L'article analyse le rôle joué par l'aversion au risque dans la réconciliation entre l'agriculture et la biodiversité. Est développé un modèle bio-économique qui articule à une échelle micro la dynamique de communauté d'oiseaux et la dynamique d'agents représentatifs sélectionnant leurs occupations des sols agricoles dans un environnement incertain. Le modèle est spatialisé et calibré à l'échelle régionale (petites régions agricoles) pour la France métropolitaine à partir de séries temporelles nationales 2001-2009. L'impact de l'aversion au risque est évalué sur les performances à la fois économiques, agricoles et écologiques à travers des projections à l'horizon 2050. Une aversion assez élevée s'avère suffisante pour l'obtention de performances bio-économiques satisfaisantes à l'échelle macro et pour promouvoir ainsi une agriculture multi-fonctionnelle. Cela se produit à travers un mécanisme de diversification sur les utilisations de terre. Les disparités spatiales suggèrent que les incitations publiques pourraient être nécessaires pour renforcer la diversification et l'efficacité bio-économique.
Mot(s) clé :Biodiversité, agriculture, bio-économie, modélisation, aversion au risque, oiseaux, diversification.
Title:How does the economic risk aversion affect biodiversity?
Abstract:The present paper analyses the role played by risk aversion in the reconciling of agricultural income and biodiversity. A bio-economic mode which articulates bird community dynamics and representative farmers selecting land uses within an uncertain macro-economic context is developed. It is spatialized and calibrated at a regional scale for France through national databases. The impact of risk aversion is assessed on economic, agricultural and ecological outputs through projections at the 2050 horizon. A high enough aversion proves sufficient to promote global bio-economic performance and multi-functional agriculture. This occurs through a diversification mechanism on regional land-uses. Spatial disparities however suggest that public incentives could be necessary to reinforce the diversification and bio-economic effectiveness.
Keyword(s):Agriculture, Aversion, Bio-economic modeling, Bird, Biodiversity, Diversification, Public good, Spatial
Auteur(s) :Lauriane MOUYSSET (CERSP, UMR 7204, CNRS-MNHN-UPMC, SADAPT, INRA, UMR 1048), Luc DOYEN (CERSP, UMR 7204, CNRS-MNHN-UPMC, GREThA, CNRS, UMR 5113), Fréderic JIGUET (CERSP, UMR 7204, CNRS-MNHN-UPMC)
JEL Class.:Q15, Q20

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2012)


© GREThA 1999-2017