Cahier 2011-24

Titre :Politique commerciale et croissance entre 1850 et 1913, Synthèse critique des contributions
Résumé :Cet article propose une analyse critique des nombreuses contributions consacrées au paradoxe Bairoch depuis 1972. La publication en 2000 de l’article de O’Rourke a redynamisé les débats sur les liens entre politique commerciale et croissance économique entre 1870 et 1914. La question a été explorée à l’aide de techniques économétriques nouvelles, avec souvent en arrière plan de nouvelles références théoriques en matière de croissance. Les résultats font apparaitre une corrélation positive entre tarif et croissance pour les pays européens les plus avancés et les pays émergents de culture européenne. Deux pistes explicatives convergentes sont privilégiées : la qualité des institutions de ses pays et une capacité à bien choisir les secteurs protégés (porteurs de fortes externalités). Mais cette hypothèse de la pertinence sectorielle du protectionnisme peine à être validée par les analyses en termes de protection effective qui restent très fragmentées, n’étudient que quelques secteurs, que quelques points de repères chronologiques et n’intègrent pas l’existence à l’époque d’une dispersion tarifaire selon la provenance des produits.
Mot(s) clé :politique commerciale, tarif douanier, protection effective, histoire de la mondialisation
Title:Tariff growth paradox between 1850 and 1913: a critical survey
Abstract:This article offers a critical analysis of the many contributions on ‘tariff-growth paradox’ (or Bairoch paradox) since 1972. The publication in 2000 of O'Rourke paper’s has reconsidered the debate on the linkages between trade policy and economic growth between 1870 and 1914. The question was explored using new econometric techniques, often in the background of new theoretical foundations for growth. The results converge to a positive correlation between tariffs and growth for European countries most advanced and European Offshoots (such as Canada, Australia, Argentina…). Two tracks are converging explanatory priority: the quality of institutions of its country and the ability to choose the protected areas (bearing strong externalities). But this hypothesis of the relevance of sectoral protectionism hardly be validated by the analysis in terms of effective protection, which remains very fragmented, study only a few sectors, a few historical landmarks and do not in existence at the time of a tariff dispersion by origin of goods.
Keyword(s):trade policy, tariff, effective protection, history of globalization.
Auteur(s) :Stéphane BECUWE (GREThA, CNRS, UMR 5113), Bertrand BLANCHETON (GREThA, CNRS, UMR 5113)
JEL Class.:N7

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2011)


© GREThA 1999-2017