Cahier 2011-12

Titre :Sortir du verrouillage technologique phytosanitaire en viticulture
Résumé :Un cadre d’analyse évolutionniste est mobilisé pour étudier la question de la réduction des pesticides en viticulture. Après avoir analysé le lock-in des viticulteurs vis-à-vis de l’utilisation des pesticides, nous montrons que, bien que l’IPM (Integrated Pest Management) permette de réduire de manière significative les quantités de pesticides employées, l’absence de compétences spécifiques dans les exploitations entrave sa diffusion. Par conséquent, une fois les caractéristiques de l'évolution technologique pour la lutte intégrée analysées, nous discutons de la réglementation environnementale comme un moyen possible de promouvoir la diffusion de l'IPM. Nous montrons toutefois que, bien qu’une telle réglementation soit nécessaire, elle est insuffisante: les viticulteurs ont également besoin de conseil et de services de vulgarisation
Mot(s) clé :cadre évolutionniste, innovation environnementale, IPM, pesticides, viticulture
Title:Overcoming grape growers’ pesticide lock-in
Abstract:An evolutionary framework is used here to study the issue of pesticide reduction in vineyards. After analyzing grape growers’ pesticide lock-in we show that, although Integrated Pest Management (IPM) could reduce pesticide use significantly, the lack of specific implementation know-how hampers its diffusion. Consequently, once the features of technological change for IPM have been scrutinized, we adopt a case analysis approach in which environmental regulation is envisaged as one possible way of promoting IPM diffusion. We also show that, however necessary such regulation is, it is insufficient: grape growers equally need extension services.
Keyword(s):evolutionary framework, environmental innovation, IPM, pesticides, grape growing
Auteur(s) :Adeline UGAGLIA (USC 2032 GAIA - INRA SAD/ENITAB), Bernard DEL’HOMME (USC 2032 GAIA - INRA SAD/ENITAB), Maryline FILIPPI (USC 2032 GAIA - INRA SAD/ENITAB)
JEL Class.:Q59, 013, 033

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2011)


© GREThA 1999-2017