Cahier 2011-11

Titre :Mécanismes d’apprentissage et règle de consommation de Carroll : les apports d’une modélisation à base d’agents
Résumé :Cette contribution vise à reconsidérer les conclusions relativement pessimistes tirées par Allen et Carroll (2001) à propos de la capacité d’apprentissage des agents en matière de comportement de consommation optimal (caractérisé par l’adoption de la règle étudiée par Carroll (1992) et dite « buffer-stock »). Dans cette optique, nous développons un modèle à base d’agents dans lequel différents mécanismes d’apprentissage sont envisagés et comparés sur la base des comportements de consommation qu’ils font émerger. Nous montrons que ni un simple mécanisme d’apprentissage adaptatif individuel, ni un mode d’apprentissage social fondé sur l’imitation ne peuvent faire émerger des comportements de consommation satisfaisants. Par contre, si les agents peuvent former des anticipations adaptatives sur la base d’un modèle mental qui de surcroît évolue en fonction des modifications de l’environnement de l’agent, leur comportement devient beaucoup plus intéressant que ce soit sur le plan de sa régularité que de la capacité qu’ont les agents à améliorer leurs performances de consommation au cours du temps (ce qui est une manifestation claire de l’apprentissage). Ce faisant, nos résultats indiquent que les hypothèses de rationalité limitée et d’anticipations adaptatives sont compatibles avec des comportements économiques robustes et réalistes qui peuvent même, dans certains cas, converger vers la solution optimale. Elles peuvent donc constituer un cadre d’analyse intéressant pour développer des modèles macroéconomiques fondés sur des dynamiques (adaptatives) d’apprentissage.
Mot(s) clé :consommation, apprentissage, anticipations, comportement adaptatif, économie computationnelle
Title:Learning the optimal buffer-stock consumption rule of Carroll
Abstract:This article questions the rather pessimistic conclusions of Allen et Carroll (2001) about the ability of consumer to learn the optimal buffer-stock based consumption rule. To this aim, we develop an agent based model where alternative learning schemes can be compared in terms of the consumption behaviour that they yield. We show that neither purely adaptive learning, nor social learning based on imitation can ensure satisfactory consumption behaviours. By contrast, if the agents can form adaptive expectations, based on an evolving individual mental model, their behaviour becomes much more interesting in terms of its regularity, and its ability to improve performance (which is as a clear manifestation of learning). Our results indicate that assumptions on bounded rationality, and on adaptive expectations are perfectly compatible with sound and realistic economic behaviour, which, in some cases, can even converge to the optimal solution. This framework may therefore be used to develop macroeconomic models with adaptive dynamics.
Keyword(s):Consumption decisions; Learning; Expectations; Adaptive behaviour, Computational economics
Auteur(s) :Murat YILDIZOGLU (GREQAM, CNRS, UMR 6579), Marc-Alexandre SENEGAS (GREThA, CNRS, UMR 5113), Isabelle SALLE (GREThA, CNRS, UMR 5113), Martin ZUMPE (GREThA, CNRS, UMR 5113)
JEL Class.:E21; D91; D83; D84

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2011)


© GREThA 1999-2017