Cahier 2009-13

Titre :La relation IDE-croissance : une décomposition des effets directs et indirects
Résumé :Dans cet article, nous soutenons l’idée que c’est une mauvaise spécification des modèles qui peut expliquer la difficulté des études empiriques à proposer une évaluation robuste et convergente de l'effet des IDE sur la croissance. Nous construisons pour évaluer la complexité de la relation IDE/Croissance un modèle structurel avec attraction endogène des FDI, en données de panel, pour un échantillon de pays du sud et de l’Est de la méditerranée (MENA). Dans nos estimations, les effets directs des IDE sur la croissance ne sont pas significatifs mais il existe des mécanismes de transmission indirects qui passent par les exportations ou la formation de capital humain.
Mot(s) clé :IDE, croissance, attractivité, pays MENA, équations simultanées
Title:FDI and growth: A new look at a still puzzling issue
Abstract:In this paper, we argue that the inadequacy of their underlying formal model can explain the failure of the existing empirical studies to exhibit a robust and convergent estimation of the effect of FDI on growth. We build a structural model of growth with endogenous attraction to FDI, and we estimate it on panel data for a sample of Middle East and North Africa countries (MENA). Direct effects of FDI on growth are not significant, and we show that FDI is not only responsive to growth, but it is also likely to promote increases of GDP through indirect channels as it spurs the formation of human capital and exports.
Keyword(s):FDI, growth, attraction, MENA, simultaneous equations
Auteur(s) :Dalila NICET-CHENAF (GREThA UMR CNRS 5113), Eric ROUGIER (GREThA UMR CNRS 5113)
JEL Class.:F21, F43, O11, O15

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2009)


© GREThA 1999-2017