Cahier 2009-04

Titre :Les fonds souverains : un nouveau mode de régulation du capitalisme financier ?
Résumé :Cet article s’interroge sur les motivations qui ont présidé aux prises de participation massives des fonds souverains dans le capital d’entreprises, notamment bancaires, américaines ou européennes. Réputés pour être des investisseurs dotés d’une puissance financière considérable, privilégiant des stratégies passives et de long-terme, les fonds souverains ont longtemps été perçus comme une force de rappel sur les marchés financiers, permettant d’atténuer les pratiques spéculatives déstabilisantes de certains opérateurs institutionnels. Au cours de l’année 2007, leurs injections massives de liquidité dans les secteurs bancaires des pays industrialisés auraient pu laisser penser que ces investisseurs agissaient comme des sauveurs du système bancaire mondial. Leur montée en puissance pouvait alors être interprétée comme une mutation positive du capitalisme financier dans lequel des Etats auraient un rôle tant d’investisseurs que de régulateurs. Une analyse plus fine de leur politique d’investissements fait néanmoins apparaitre que beaucoup d’entre eux ont adopté durant la crise financière des stratégies d’acquisitions opportunistes, conformes à celles d’investisseurs institutionnels privés.
Mot(s) clé :Fonds souverains, régulation, investissement, marchés financiers
Title:Sovereign wealth funds: toward a new state capitalism?
Abstract:This article investigates the factors that motivated sovereign wealth funds (SWFs) in their massive investment operations in European or US company equity, especially banking institutions. Considered to be investors with considerable financial clout, albeit passive and long-term, SWFs have long been seen as a restoring force in financial markets able to soften the impact of the destabilizing speculative strategies practiced by certain institutional operators. Over 2007, their massive cash injections into the banking sectors of industrialised countries could even go as far as having us believe that these investors were acting as saviours of the system. The rise of SWFs could hence be seen, at that time, as a change in financial capitalism in which States would act both as investors and regulators. Nevertheless, a sharper analysis of strategies conducted by SWFs shows that some of them are opportunistic, comparable to the strategies implemented by private institutional investors.
Keyword(s):Sovereign wealth funds, regulation, investment, financial markets
Auteur(s) :Bertrand BLANCHETON (GREThA UMR CNRS 5113), Yves JEGOUREL (LAREFI)
JEL Class.:F21 ; G28

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2009)


© GREThA 1999-2017