Cahier 2008-25

Titre :Composition relationnelle du réseau personnel des entrepreneurs et performances économiques dans l'informel urbain africain
Résumé :Ce papier s'inscrit dans le cadre conceptuel granovetterien de l'encastrement réticulaire afin d'analyser le rôle et l'influence des réseaux sociaux des petits entrepreneurs au sein de l'économie informelle africaine. Notre objectif est d'étudier l'impact effectif de la configuration relationnelle des réseaux, en approfondissant l'analyse de la force des liens. Une base de données collectée à cet effet nous permet d'établir de quelle manière les réseaux sociaux au sein desquels sont encastrés les entrepreneurs influencent les revenus tirés de leurs activités. La méthode des « générateurs de noms multiples », utilisée pour collecter des données de « réseau personnel », permet d'obtenir une information conséquente sur le contenu des relations sociales. Celle-ci peut alors être traitée en statistique multidimensionnelle afin de décrire et de catégoriser efficacement les différents types de réseaux existants. Enfin, nous montrons que, plus encore que la prépondérance des liens d'affaires, ce sont certaines configurations particulières en terme de force des liens au sein des réseaux qui permettent un accroissement significatif des revenus informels. Néanmoins, ces configurations relationnelles questionnent les perspectives de développement à long terme des activités informelles.
Mot(s) clé :Economie informelle ; encastrement ; réseaux sociaux ; revenus informels
Title:Ties configuration in entrepreneurs' personal network and economic performances in African urban informal economy
Abstract:As to explore social networks influence in African informal economy, this paper fits in the conceptual framework of reticular embeddedness. By going into the analyse of ties strength, our purpose is to question the real influence of ties content. We use a recent original dataset to evaluate how entrepreneurs' networks influence their activities economic outcomes. ‘Multiple name generators' method provides a vast amount of information about ties content, which can be treated by factor analysis to describe and categorize networks. Finally, we show that not only business ties but the particular configuration of ties strength in networks improve informal earnings.
Keyword(s):Informal economy ; embeddedness ; social networks ; informal earnings
Auteur(s) :Jean-Philippe BERROU (GREThA UMR CNRS 5113), François COMBARNOUS (GREThA UMR CNRS 5113)
JEL Class.:O17 ; Z13

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2008)


© GREThA 1999-2017