Cahier 2008-21

Titre :La place de la sphère résidentielle dans le développement territorial : Quelques éléments d'appréciations
Résumé :La sphère résidentielle se développe en fonction de la localisation et du revenu des ménages. La typologie des sphères (résidentielle, productive et publique) est difficile appliquer car les frontières sont floues, mais elle est utile pour prendre en compte les évolutions économiques récentes. La part de la sphère résidentielle dans l'emploi global croît rapidement en France depuis 1990 au détriment de la part de la sphère productive. Ce mouvement existe également dans toutes les régions et dans de nombreuses zones d'emploi. Cela s'explique par des facteurs internes (productivité, structure de la consommation) et par des facteurs externes (compétition internationale). Cette économie est la plus importante dans les régions du Sud et de l'Ouest de la France qui sont les plus attractives pour les ménages. La sphère résidentielle contribue au développement économique par de nombreuses créations d'emplois et par une meilleure capacité à résister aux chocs de la mondialisation ; elle favorise souvent une réduction des inégalités entre territoires. Mais cette contribution est limitée car les gains de productivité, le niveau des salaires et la qualité des emplois sont plus faibles que dans la sphère productive. La croissance par le résidentiel ne peut pas être généralisée et son avenir dépend de la poursuite de la croissance de la mobilité des ménages et des budgets publics et sociaux.
Mot(s) clé :Sphère résidentielle, sphère productive, emploi, territoires, développement
Title:The impact of the residential sphere on the territorial development
Abstract:The residential sphere is developing according to householders localization and revenue. The sphere division (residential, productive and public) is difficult to apply because the frontiers are blurred, but it is useful to take into account new economic evolutions. The residential sphere share is growing quickly in the global employment in France since 1990 to the detriment of the of the productive sphere share. This movement exists also in all regions and in numerous employment areas. It is explained by internal factors (productivity, consumption structure) and external factors (international competition). This economy is more important in the South and in the West of France which are more attractive for households. The residential sphere contributes to economic development by numerous employment creations and best ability to resist to globalisation shocks; it leads often to reduction of inequality between territories. But this contribution is limited because productivity growth, wage level and job quality are lowest than in productive sphere. Residential growth cannot be generalized and his future depends of the continuity of growth of householders mobility and public and social budgets.
Keyword(s):residential sphere, Productive sphere; employment, territories, development
Auteur(s) :Michel CABANNES (GREThA UMR CNRS 5113)
JEL Class.:R2 ; L84

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2008)


© GREThA 1999-2017