Cahier 2008-11

Titre :Dynamique des préférences et valeurs morales : une contribution de la théorie des émotions à l'analyse économique
Résumé :L'objectif de cet article est d'étudier comment la prise en compte des processus émotionnels permet de représenter la dynamique des préférences individuelles et collectives dans l'analyse économique. Nous illustrons l'apport de la théorie des émotions de Livet (2002) dans le cas du modèle théorique de l'obéissance à l'autorité d'Akerlof (1991) et dans celui du jeu expérimental du bien public. Nous montrons que les émotions nous sont utiles pour nous révéler consciemment ou non nos vraies préférences ou les valeurs morales que nous sommes prêts à défendre. Cela implique que les émotions soient intégrées dans l'analyse économique comme un vecteur d'information des changements de préférences et non pas seulement comme un simple argument de la fonction d'utilité des individus.
Mot(s) clé :Théorie des émotions, obéissance à l'autorité, coopération, jeu du bien public, valeurs morales
Title:Dynamic preferences, moral values and emotions in economical analysis
Abstract:Our analysis is about the role of emotions and moral values in economical analysis. We use the theory of emotions of Livet (2002) in order to understand the behaviour of individuals alternatively in the Akerlof (1991)'s model of undue obedience and in a public good experiment. We argue that the emotional process permits us to reveal to ourselves our true preferences or values. We thus claim that recent economic analysis should take into account the role of emotion not only as a psychic cost or even a rational tool but also as a useful warning process.
Keyword(s):Theory of emotions, obedience to authority, cooperation, public goods game, moral values
Auteur(s) :Emmanuel PETIT (GREThA)
JEL Class.:B49 ; A13 ; C90 ; H41

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2008)


© GREThA 1999-2017