Cahier 2008-07

Titre :Théorie économique de l'urbanisation discontinue
Résumé :Bien qu'elle soit largement répandue, l'urbanisation discontinue (leapfrog development) a rarement été étudiée dans la littérature économique, en raison de l'incapacité des modèles traditionnels à penser la diversité des formes urbaines. Inscrit dans le cadre du programme de recherche ANR « DyFU », cet article opère un survey des mécanismes explicatifs de l'urbanisation discontinue suivant deux axes. Le premier axe consiste à prendre en compte l'incertitude sur les rendements futurs, à l'origine d'une valeur d'option associée à la non conversion des sols. Dès lors, l'urbanisation discontinue peut provenir de comportements spéculatifs de la part des propriétaires qui laissent leur terrain vacant en vue d'un usage plus profitable dans le futur. Le deuxième axe relâche l'hypothèse d'homogénéité de l'espace et suppose que l'urbanisation discontinue est le produit d'une préférence pour l'espace ouvert de la part des ménages, qui conduit à inclure les aménités paysagères dans le prix des biens immobiliers, et à provoquer la dispersion des espaces bâtis. Ces processus peuvent être de plus renforcés par un facteur institutionnel qui laisse à des responsables locaux confrontés au vote « contre la croissance » de leurs administrés, la maîtrise de la production immobilière sur leur territoire.
Mot(s) clé :: urbanisation discontinue, spéculation, aménités naturelles, étalement urbain, formes urbaines
Title:Economics of discontinuous urban development
Abstract:Although it is frequent, discontinuous (leapfrog) development has rarely been addressed by the literature, because traditional models are unable to conceive diverse urban forms. This article is a survey of theoretical explanations of discontinuous development. It follows two parts. First, taking in account uncertainty on future returns drives to include an option value in land prices. Landlords speculate on the future value of the land and may leave vacant their plot in order to take advantage of high future returns. Second, discontinuous development is the product of a preference for open space. Natural amenities are included in land prices and provoke a dispersion of developed lots. These mechanisms are reinforced by a vote “against growth” by the inhabitants, which drives to a severe control of new developments.
Keyword(s):discontinuous development, leapfrog development, speculation, amenities, urban sprawl, urban form
Auteur(s) :Guillaume POUYANNE (GREThA)
JEL Class.:R14 ; R21 ; R31

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2008)


© GREThA 1999-2017