Cahier 2007-20

Titre :La banque d'investissement française à la Belle époque: l'héritage de la Haute Banque du XIXème siècle
Résumé :Le programme de recherché consacré à l'histoire des banques d'affaires consacre ce texte à l'analyse de l'héritage légué par l'économie de la Haute Banque à la vie financière de la place parisienne de la Belle Epoque, au tournant du 20e siècle. Il présente d'abord les limites à la pérennité des maisons de Haute Banque dans le dernier quart du 19e siècle, mais ensuite leur capacité à se renouveler et à absorber de nouvelles forces d'initiative et de créativité. Il dégage les points forts du déploiement stratégique des banquiers privés, de leur portefeuille de compétences bancaires et leur aptitude à s'insérer dans des nébuleuses bancaires dans le sillage des banques « modernes » ou même à en créer une, la Banque de l'union parisienne (Bup) in 1904.
Mot(s) clé :Banque, Haute Banque ; place bancaire parisienne ; stratégie bancaire ; portefeuille d'activités stratégiques ; portefeuille de savoir-faire des firmes
Title:French investment banking at Belle Époque: the legacy of the 19th century Haute Banque
Abstract:The research program about the history of investment banking assesses through this text the legacy transmitted by the merchant banks (Haute Banque) to the Paris banking market. It first delimited the foibles which hindered them in the last quarter of the 19th century, but précised how they succeeded in renewing themselves and in absorbing fresh forces of initiative and creativeness. It draws the strong lines of the strategic deployment of the private bankers, of their portfolio of banking skills and their aptitude to insert themselves in banking in the wake of “modern” banks or even to create one, the Banque de l'union parisienne (Bup) in 1904.
Keyword(s):Bank, merchant banking; Paris banking market; banking strategy; portfolio of strategic activities; firms' portfolio of skills
Auteur(s) :Hubert BONIN (GREThA)
JEL Class.:N23; N24; G21

Télécharger le cahier

Retour à la liste des Cahier du GRETHA (2007)


© GREThA 1999-2017